Notre histoire

Sparfel, une histoire de famille

C'est en 1969 que débute l'histoire du groupe Sparfel. Jean-Claude Sparfel, le père, crée sa société d'aménagement de jardins privés à Lesneven dans le Finistère. Rapidement la petite affaire se porte plutôt bien et le travail ne manque pas.
En 1977 Jean-Claude Sparfel ouvre une agence à Quimper et dès 1978 il développe l'activité de l'entreprise en se lançant dans l'aménagement urbain. Suivi en 1981 par le début de réalisation de sols sportifs.
C'est le début de la grande aventure qui va façonner le visage et l'ADN actuel du groupe.

Porté par la volonté de proposer de nouvelles solutions et d'innover, Jean-Claude Sparfel dépose en 1983 son premier brevet : le drainage vertical DRAINGAZON ; et en 1984 celui du VACUDRAIN, 3ème prix du concours "Challenge d'innovation" organisé par le Conseil Régional du Finistère.

En 1985, pour accompagner le développement de l'entreprise, Jean Claude Sparfel crée Sparfel SA et monte en parallèle un réseau de franchise, Sport International, lui permettant de diffuser son brevet DRAINGAZON sur l'ensemble du territoire français et à l'étranger.
Sa volonté d'export se concrétise dès 1986 avec la réalisation d'un complexe sportif à Montréal au Canada, de terrains de sport en Arabie Saoudite et du golf de Cap Skirring au Sénégal.
En 1989 SPARFEL remporte le 2ème prix du concours "Innover pour Exporter" parrainé par le Crédit Lyonnais et signe un contrat de partenariat avec 3 sociétés italiennes.

En 1991, le siège social de l'entreprise est transféré près de l'échangeur de Saint Eloi à Ploudaniel. Mieux installée, Sparfel poursuit sa croissance et construit un terrain de sport à Trapani en Sicile avec le procédé VACUDRAIN. En parallèle Sparfel poursuit sa démarche d'innovation et dépose un brevet de drainage, DRAINLASER.

En 1992 le groupe Barriquand TP entre au capital pour renforcer la structure financière de l'entreprise. Cela lui permet également de développer un nouveau métier complémentaire : le VRD (Voiries et Réseaux Divers).
Toujours soucieuse de ne pas perdre sa dynamique d'innovation, Sparfel dépose deux nouveaux brevets : RENOCHAPE en 1995, un procédé de rénovation in situ des terrains stabilisés, et VERTISOL en 1997, une méthode de décompactage des sols sportifs.

Siège social groupe SPARFEL - Ploudaniel, Finistère, Bretagne

L'année 1998 marque un virage et un nouvel élan pour les Etablissements Sparfel : Jean-Hervé Sparfel, l'un des 4 fils de Jean-Claude, rejoint l'entreprise en qualité de Président Directeur Général. Et Sparfel rachète la participation au capital de Barriquand TP pour redevenir une entreprise 100% familiale.
Sparfel ouvre également Sport International en Russie et rénove le stade de Louzhniki (ex stade Lénine) à Moscou et construit un complexe sportif à Orel, toujours en Russie.
En parallèle, Pascal Sparfel, l'aîné des 4 frères, crée Sparfel Normandie, une filiale spécialisée dans les sols sportifs.

En 2000 le développement international se poursuit avec la signature d'un partenariat avec la société Sport Turf et la FGF (Fédération grecque de football) pour la rénovation de 12 terrains de football de la première division grecque.

En 2001 la famille crée la holding Financière Sparfel et en profite pour racheter la société Barriquand Sols Sportifs.
Et dès 2004 Sparfel Normandie et Barriquand Sols Sportifs regroupent leur activité sous l'enseigne Sparfel Normandie et déménagent à Cresseveuille, à 20km de Caen, pour bénéficier de plus d'espace.

50
le nombre d'année
d'histoire familiale
7
Le nombre de
brevets déposés
par Sparfel
19
Le nombre de membres
Sport International

En 2006 Sparfel Normandie s'appelle désormais Sparfel Normandie - Ile de France afin d'accompagner son développement sur la région. Et Sparfel Bretagne ouvre une antenne logistique près de Guingamp pour soutenir sa croissance dans les Côtes d'Armor.

En 2011 Sparfel déménage son siège social rue Guynemer, à Ploudaniel toujours, dans un bâtiment tout neuf adapté à ses besoins logistiques.

Et en 2015, Sparfel poursuit sa politique d'innovation en déposant deux nouveaux brevets liés à l'amélioration des terrains de sport :

  • Luminothérapie : création d'une machine automatique de luminothérapie équipée de leds. Son passage sur le terrain à une vitesse très lente permet d'accélérer la croissance du gazon naturel et de le fortifier.
  • Chauffage et aération par le sol : permet de garder le sol à une humidité constante

En 2017, Sparfel crée la société Global Stadium Développement (GSD), chargée de commercialiser le LTE® Photosyntheziser, la machine de luminothérapie dont le brevet a été déposé en 2015 et la technique de gazon hybride SIS Grass dont Sparfel détient les droits exclusifs pour le marché français.

Suite à de nombreuses interventions, au Cameroun et au Gabon notamment, dans le cadre de la Coupe d'Afrique des Nations, Sparfel a ouvert mi-2019 une antenne au Sénégal, à Dakar.